Un escargot à Manhattan

Natalie²

Salut Papa, je sais que tu as 89 ans aujourd’hui ; dis, on est d’accord que ces deux personnes sont différentes ?

"Miss Dior"

"Diorskin Nude"

« Last week I was [unloving]. Now [I love two people]… and it’s the same two people. »

Hypercorrection

L’hypercorrection, c’est quand on exagère un peu en corrigeant, et que ça donne un résultat faux. Exemples.

  • suffisamment ça finit en -emment, je me suis déjà fait avoir avec fréquemment.
  • Hey, tu as écrit Dans ses yeux alors qu’il faut écrire Dans Ses Yeux !
  • Ha ha, je t’ai bien eu, il faut écrire de bonne augure, pas de bon augure.
  • Dis, pourquoi tu as écrit fuchsia comme ça ?
  • pallier à !
  • [collector] Ah mais il est trop débile ce rappeur, il a oublié le S à lumières orange.
  • [update, merci Dr Roger :')] On dit hyper-correction.

C’est typiquement le genre de situation où on a envie de répondre « NON MAIS QUAND ON SAIT PAS, ON SE TAIT » alors que l’interlocuteur croyait bien faire. C’est également une occasion de remettre à sa place un pédant, qui serait fier de prétendre par exemple qu’anagramme serait un nom masculin.

Bref, comme disait mon prof de maths de terminale : « Pas d’excès de zèle ! »

Rotten Tomatoes Catapult

Do you know Rotten Tomatoes? It’s a review aggregator which measures the percentage of positive reviews of most films. I think it’s really helpful if you want to watch a film without knowing anything about it (except a number), which can sometimes be vital (see 12 Monkeys). Thanks to it, I discovered Win Win (94%), El secreto de sus ojos (91%) or the documentary Exit Through the Gift Shop (96%), and I narrowly escaped Hereafter (46%) or Nine (37%). There are some subjective false positives though, like Norwegian Wood in my case (74% while I hated it).

When I’m looking for film showtimes, I always use Google Movies rather than AlloCiné, because it gets to the point (no posters, no ads, no useless slideshows, just showtimes).

I made a bookmarklet which catapults Rotten Tomatoes ratings into a Google Movies page. It uses the Rotten Tomatoes API, which is great (you need to register as a developer to get an API key) and jQuery.

Here is a quick example, put your mouse over this image:

As you can see, not all films are recognized by the API, and some ratings may not be available yet.

If you want to try it yourself, bookmark this link, go to this page, and click the bookmark.

Steins;Gate

Tutturu!

J’ai fini aujourd’hui Steins;Gate, un anime de science-fiction palpitant ayant fait parler de lui récemment : au 22 février 2012, la série se classe troisième du top myAnimeList avec un score moyen de 9,15 / 10.

La variété des personnages permet de mélanger les genres afin que l’anime plaise un peu à tout le monde. Au casting :

  • un savant fou ;
  • une fille naturellement moe ;
  • une génie tsundere geek qui ne s’assume pas1;
  • un geek pervers ;
  • une femme légume ;
  • un travesti ;
  • une japanese idol ;
  • un garçon manqué.

Ça pourrait faire fouillis, mais ce n’est pas le cas.

On ne comprend rien au premier épisode, ensuite l’aspect gris de l’anime peut paraître oppressant mais dès l’épisode 6, on découvre ce qui va constituer tout le reste du récit. C’est à partir d’une scène de cet épisode que j’ai su que je ne pourrais pas en décrocher : la première apparition d’un certain thème musical de l’OST, que l’on retrouve ensuite décliné de multiples façons2. Mettre une telle musique pour une telle scène, c’est du jamais vu, et ça donne un effet saisissant.

Là où certaines œuvres audiovisuelles se servent de la science uniquement comme prétexte3, Steins;Gate conserve sa cohérence tout le long de la série, et explique les différents phénomènes à merveille (au moyen de schémas en cyan sur noir au début de la série).

Certaines scènes font penser à Doctor Who, Retour vers le futur, Source Code, Total Recall, La Traversée du temps, à croire qu’ils aient pris le meilleur de chacun pour faire THE BEST ANIME EVER.

Ah, et l’opening déchire4.

  1. La femme parfaite, en somme. 

  2. D’ailleurs, je me suis demandé si quelqu’un l’avait transcrite ; c’est le cas. La partition comporte quelques erreurs, mais on va arranger ça :) 

  3. Comme Noein, que je recommande toutefois pour sa musique et la voix de l’héroïne, malgré le style de dessin. 

  4. J’ai mis un temps fou à trouver une version réellement de bonne qualité, parce qu’il est difficile de faire la différence quand c’est volontairement pixellisé…