Un escargot à Manhattan

Prednisolone

— Bonjour docteur, je tousse encore.
— Ah, on va passer à la cortisone alors. Vous pesez combien1 ?
— 55 kg.
— … Vous vous foutez de moi ?

Le docteur m’avait prévenu : limiter la consommation de sucre (sinon on gonfle) et de sel (sinon on enfle), et ne pas interrompre le traitement (sinon risque d’effet rebond de la maladie). D’ailleurs c’est très pervers, parce que ça augmente aussi la sensation de faim :D (à ce sujet, la réponse à ce post est hilarante) et ça abaisse les défenses immunitaires.

Mais ce que je ne savais pas, c’est que c’est aussi un excitant. Ça doit expliquer pourquoi hier j’ai cru sage de faire une immense lessive, de passer l’aspirateur et la serpillère dans tout l’appartement à 21 h 30 (?!) et de vouloir contacter les équipes du Google Hash Code pour écrire un post de blog récapitulant toutes les stratégies considérées.

Ça doit aussi expliquer pourquoi aujourd’hui j’ai sur un coup de tête décidé d’aller récupérer mon chargeur de Mac à Google Paris (en vain), de rédiger dans le bus m’y menant TOUS les mails super importants que je fais traîner depuis un mois, de m’acheter des pantoufles à Uniqlo, de constater que les pantoufles achetées sont trop petites, de me dire alors : « Ah mais t’es con aussi les Japonais ont des petits pieds », de alors que j’écris ce post taper « pantoufles uniqlo trop petites » dans Google, et surtout de juger bon de commenter absolument tout ce qui m’est arrivé aujourd’hui (je vais cesser les niveaux de méta ici, merci pour votre attention).

S’ajoute à ces symptômes une capacité accrue à geeker. Je ne pense pas que dans d’autres circonstances je me serais intéressé avec minutie à la teneur en coton et polyester de mes couettes et draps (pour tenter d’expliquer les sueurs nocturnes caractéristiques des traitements sous corticoïdes) ; ni qu’à la lecture de la mention « 0,5 à 1 mg·kg-1 du premier au dernier jour », j’aurais ri en me disant que je dois blâmer l’imparité du chiffre des dizaines de mon poids pour la posologie de 2,5 comprimés de 20 mg par jour à peine sécables.

Bref. Plus que 3 jours de traitement.


  1. J’ai toujours peur lorsqu’on me pose cette question avant de me prescrire quelque chose, ça fait un peu « Non parce qu’une trop forte dose pourrait tuer un éléphant. »